SCIENCES HUMAINES
           PSYCHOLOGIE
              PSYCHANALYSE
                 TAVISTOCK CLINIC
                    OBSERVATION DU NOURRISSON














  EDITIONS DU HUBLOT
  8, rue Jean-Bart ­ B.P. 32
  56260 LARMOR-PLAGE
  Téléphone : (00 33) 02 97 65 58 90
  Télécopie : (00 33) 02 97 33 68 39
  Courriel : nous contacter
 
Collection Tavistock Clinic

De Narcisse à Echo – Le rôle de l'observation psychanalytique dans la relation éducative

De Narcisse à Echo – Le rôle de l'observation psychanalytique dans la relation éducative   ISBN : 2-912186-42-0


Prix TTC : 24,00 €

Qté

» Voir la 4ème de couverture et le sommaire
» Voir la préface


Vijé Franchi (sous la direction de)
Anna Rosa Badiali, Paolo Gozza, Jenny Kenrick, Trudy Klauber
Jeanne Magagna, Anna Molli, Elisabeth Murcia, Biddy Youell
Contributions anglaises traduite par Gwenaëlle Colin



Vijé Franchi (sous la direction de)
Cet ouvrage restitue l’essentiel d’une réflexion élaborée lors d’un cursus enseigné à Paris Descartes consacré aux facteurs émotionnels dans la relation d’apprentissage et d’accompagnement éducatif.



Parution : Novembre 2014

Format : 16X24cm 208 pages

Les auteurs des différents chapitres abordent une variété de thèmes et de situations auxquels les enseignants sont confrontés  :
L’enfant difficile, le lien entre la dynamique individuelle et celle du groupe «destructeur», «le gang» – Les enfants que l’enseignant a l’impression de subir, ceux qui anéantissent ses efforts pour les intégrer au groupe classe – Les difficultés d’apprentissage des enfants en placement transitoire – Les mécanismes de communication inconsciente qu’utilise l’enfant pour faire sentir à l’enseignant, à l’éducateur, ce qu’il vit, mais qu’il n’arrive pas à formuler verbalement – Le rôle joué par la mémoire inconsciente des traumatismes trans-générationnels dans le processus d’enseignement et d’apprentissage – le rôle de l’ambivalence des enfants et des adolescents écartelés entre leur réalité interne (sentiment d’étrangeté, de perte d’identité... ) et la réalité extérieure (le cadre scolaire dans lequel ils vivent, le contexte familial... ).
Comme le souligne Vijé Franchi, il est alors fondamental de tendre vers
«... cette attitude d’écoute et d’ouverture émotionnelles que cherche à étayer le travail analytique d’observation et d’élaboration des facteurs émotionnels dans la relation à l’enfant. Une attitude profondément humble, qui consiste à accepter que la situation observée ne pouvait pas être autre, à accueillir les états mentaux de l’enfant aussi bien que les siens et à reconnaître sa propre réaction à l’enfant, sans vouloir ni la juger, ni l’évacuer..."



paiement en ligne    Accueil    Ligne éditoriale    Nous contacter    Conditions générales de vente    Livraison    Mentions légales